L’érythème fessier du nourrisson

L’érythème fessier, qu’est-ce que c’est ?

L’érythème fessier du nourrisson (couramment appelé « fesses rouges ») est une irritation de la peau (ou dermite irritative) du siège chez le nourrisson. C’est l’une des pathologies de la peau les plus courantes chez les enfants en bas âge. Elle affecte quasiment tous les bébés pendant les premiers mois de la vie.

L’érythème fessier, quelles-en sont les causes ?

Il existe différentes causes à l’érythème fessier du nourrisson :

  • L’effet abrasif dû au frottement des couches sur la peau.
  • L’effet occlusif des couches qui provoque la non évaporation de l’humidité.
  • La macération des selles et des urines dans les couches.

Il s’ensuit une hyperhydratation de la peau. La barrière cutanée se fragilise, ce qui peut donner lieu à une prolifération de germes ou de champignons et à la pénétration de microbes et d’irritants dans la peau.

L’érythème fessier, comment le reconnaître ?

Chez le bébé, l’érythème fessier se situe sur les zones de frottements des couches. Les fesses de bébé sont rouges, la peau est vernissée, érythémateuse. L’érythème peut se situer au niveau des cuisses, des fesses et du pubis du bébé en dessinant un « W ». Si non pris en charge l’irritation recouvre l’ensemble de la zone couverte par les couches, il s’agit alors d’une rougeur diffuse parfois associée à des petites cloques et des papules (boutons rouges). Lors d’un érythème fessier, la fréquence des pleurs augmente et le bébé est plus agité.

L’érythème fessier, comment le prévenir ?

Il existe quelques règles simples qui permettent de prévenir l’érythème fessier du nourrisson (fesses rouges) :

Le choix des couches

Il est primordial de faire attention à la taille des couches. Elles doivent être ni trop grande, ni trop petite pour éviter les frottements avec les fesses de bébé. Privilégiez les couches non allergisantes.

Changer la couche de bébé régulièrement

Afin de prévenir l’érythème fessier du nourrisson, il est important de changer régulièrement la couche de bébé afin de réduire au maximum la durée de contact entre les fesses de bébé et la couche humide et souillée. Idéalement, changer la couche de bébé au moins 6 fois par jour.

La toilette

La toilette de bébé doit être faite après chaque selle et chaque change. Cette toilette doit être douce : – Avec un produit non irritant sans rinçage – Avec un gel lavant sans savon Il faut veiller à ne pas utiliser de produits nettoyants agressifs pour la peau pour ne pas entretenir l’érythème du bébé. A la fin de chaque toilette, sécher délicatement les fesses de bébé par tamponnement doux.

Laisser respirer les fesses de bébé

Afin de prévenir l’érythème fessier de bébé, il est également important de laisser les fesses de bébé à l’air libre autant que possible. Il y a plusieurs bénéfices à cela :

  • Permettre à la peau de respirer
  • Réduire le contact direct de la peau avec le milieu humide de la couche
  • Réduire le frottement des fesses de bébé avec la couche

L’érythème fessier, comment le traiter ?

Pour traiter l’érythème fessier de bébé, il est important de suivre toutes les recommandations d’hygiène de prévention. (Lien vers Comment le prévenir ?)

Isoler et protéger la peau

L’application d’une pommade protectrice aux propriétés isolantes est recommandée comme une mesure additionnelle de protection et de prévention. Ces pommades permettent de former un film hydrolipidique sur la surface de la peau, elles vont :

  • Isoler la peau sous les couches du contact avec selles et urines
  • Permettre à la peau de se régénérer
  • Apaiser les sensations d’irritation
  • Favoriser la disparition des rougeurs.

OXYPLASTINE® est un médicament à base d’oxyde de zinc, indiqué en cas d’irritations de la peau, notamment en cas d’érythème fessier (fesses rouges) du nourrisson. Lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre pharmacien. En l’absence d’amélioration comme en cas de persistance des symptômes, consultez votre médecin.

Pour plus d’information, consultez le site internet http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr

[ OX/18/007/SI – Juillet 2018 – Visa GP 18/05/60756600/GP/001 ]