up

Qu’est ce
que c’est ?

L’érythème fessier du nourrisson est une irritation de la peau du siège du nourrisson, c’est-à-dire de la zone en contact avec la couche. (1) C’est un problème très fréquent : entre 0 à 12 mois, c’est près d’un bébé sur 3 qui est concerné ! (2)

Quelles en sont les causes ?

L’érythème fessier du nourrisson est le plus souvent lié à la macération de la peau au contact avec les couches souillées. Lorsqu’ils sont en contact prolongé avec la peau, l’urine et les excréments vont la fragiliser et l’irriter. (3,4) C’est pourquoi l’érythème fessier du nourrisson a plus de risques de survenir dans les situations suivantes :

Des épisodes de diarrhée,

Un rythme de changement des couches insuffisant (moins de 6 fois par jour) car la chaleur, l’humidité et la macération à l’intérieur des couches favorise la survenue d’un érythème fessier

L’utilisation de couches peu absorbantes (couches lavables en particulier)

Une toilette insuffisante (lavage incomplet par exemple) ou utilisant des produits de soins irritants (lingettes sans rinçage). (1,4)

Comment
le reconnaître ?

Lorsque le bébé est sur le dos avec les jambes relevées, l’érythème fessier du nourrisson dessine comme un W rouge vif qui recouvre l’intérieur des cuisses, les fesses et le pubis. Les plis sont épargnés. En l’absence de traitement, l’érythème peut s’étendre et la peau se retrouver à vif, avec l’apparition de petits boutons, voire de fissures ou d’ulcérations. (1,2,4)

Comment le prévenir ?

L’érythème fessier du nourrisson peut être évité en gardant les fesses de votre bébé au sec et en assurant une toilette de qualité. En pratique, voici quelques conseils généraux :

  • changez votre bébé fréquemment, surtout s’il a la diarrhée (au moins 6 fois par jour),
  • appliquez une pommade pour protéger la peau de votre bébé, demandez conseil à votre pharmacien,
  • pensez aussi à donner un bain quotidiennement à votre enfant et à nettoyer ses fesses avec du savon surgras. Séchez-le minutieusement à sa sortie. (1,3)

 

Comment bien changer un bébé pour éviter l’érythème fessier du nourrisson ? (1,2)

  1. lavez-vous les mains avant de changer la couche de votre bébé (lavez-vous aussi les mains après le change),
  2. enlevez la couche usagée de votre bébé,
  3. nettoyez ses fesses à l’eau tiède avec un savon doux adapté aux bébés (savon surgras). Chez les filles, nettoyez d’avant en arrière et nettoyez bien au niveau des plis
  4. rincez abondamment,
  5. séchez minutieusement en tamponnant (et non en frottant) et en insistant bien au niveau des plis,
  6. mettez la nouvelle couche sans trop la serrer sa couche,
  7. évitez d’habiller votre enfant avec des vêtements ou des sous-vêtements trop ajustés (pantalons serrés, collants, bodys) qui vont favoriser le contact entre la peau et les couches souillées.

Quelles couches choisir ? (1,3)

  • choisissez une marque de couche absorbante ;
  • évitez les couches en tissus (elles sont moins absorbantes)
  • n’utilisez pas de culottes en plastique au-dessus des couches, ni de couches en cellulose.

Quels produits de toilette choisir ? (1,2)

  • evitez les lingettes pour le change car elles peuvent être à l’origine d’irritation ou favoriser l’apparition d’une allergie. N’utilisez pas de lingettes alcoolisées.
  • n’utilisez que des cosmétiques adaptées à votre bébé, en évitant les substances suivantes : parfums ou huiles essentielles naturelles ; dérivés de l’acide borique, de l’acide salicylique, de l’hexachlorophène; camphre ; phénol ; salicylate de méthyle ; teinture de benjoin.

Comment le
traiter ?

Dans la plupart des cas, l’érythème fessier du nourrisson disparaît en trois ou quatre jours si vous suivez les quelques conseils suivants (1) :

  • adoptez les recommandations d’hygiène de prévention, (1)
  • laissez les fesses de votre bébé à l’air le plus souvent possible : posez votre nourrisson sur une couche non attachée au moment des siestes, (1)
  • utilisez une pommade protectrice aux propriétés isolantes qui va former une barrière à la surface de la peau. (3)

 

Consulter votre médecin traitant dans les cas suivants : (1)

  • l’érythème fessier apparaît dans les six premières semaines de la vie de votre bébé,
  • votre bébé a de la fièvre,
  • il perd du poids ou ne mange pas autant que d’habitude,
  • l’érythème fessier persiste (apparition de plaques, de croûtes, de boutons) ou s’étend trois jours après le début des soins (des plaques rouges apparaissent sur le ventre ou sur le dos par exemple),
  • vous observez des dépôts blancs dans la bouche de votre enfant, signe d’une mycose buccale (muguet).

Références bibliographiques

  1. Assurance Maladie. Site internet. Dossier érythème fessier du nourrisson. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/erytheme-fessier-fesses-rouges
  2. Fertita L. Érythème fessier : que faire quand ça ne veut pas guérir ? Réalités Pédiatriques. 2009 ; 234 : 27-34.
  3. Tennstedt D et al. Dermatite de contact des fesses chez le nourrisson et le jeune enfant : n’y a-t-il que de l’irritation ? Louvain med 2018; 137 (5) : 325-7.
  4. Lagier L et al. Les dermites du siège du nourrisson. Annales de dermatologie et de vénéréologie. 2015 ;142, 54-61.